L'Haltérophilie

 

L’Haltérophilie souffre dans l’opinion publique d’un certain nombre de préjugés qui la fond considérer comme un sport dangereux, réservé à quelques sujets au développement musculaire monstrueux, faisant hésiter les parents et le plus souvent interdire ce sport à leurs enfants.

 

En fait, un vent de renouveau a soufflé sur ce sport et de nos jours, la pratique de l’HALTEROPHILIE (SPORT COMPLET , SPORT DE BASE pour beaucoup de disciplines) débute SANS RISQUE dès l’age de 12 ans par l’apprentissage poussé de technique, sans charge additionnelle.

L’HALTEROPHILIE, par le travail musculaire qu’elle provoque, FAVORISE LA CROISSANCE et TONIFIE  plus particulièrement (et c’est important chez les jeunes) les muscles de la COLONNE VERTEBRALE .

Avec l’apprentissage de ses techniques, l’HALTEROPHILIE est éducative, elle permet une meilleure connaissance de soi , de ses moyens, de ses réflexes et demande un contrôle permanent.

 ELLE EST UNE ÈCOLE DE VOLONTÈ .

  

Débutants : Dès l’âge de 13 à 14 ans, un adolescent normalement constitué peut pratiquer l’entraînement haltérophile et de musculation. Sans aucun danger pour sa croissance et son développement. Il suivra des séances d’initiation aux mouvements techniques (arraché et épaulé-jeté simplifié)

Et aux exercices de musculation généralisée (développés, flexions de jambes, abdominaux, etc.).

En règle générale, pendant les premiers mois, le débutant haltérophile soulèvera des barres n’excédant pas la moitié, et même le tiers de son poids de corps. Ce sera là pour le jeune garçon (ou la jeune fille), mais surtout pour l’entraîneur, une base de sécurité, et ceci au kilo près, en fonction de l’exercice choisi et du nombre de répétitions à exécuter.

 

 

Technique : Les deux mouvements olympiques : l’arraché et l’épaulé-jeté seront simplifiés et enseignés selon une méthode pédagogique bien précise :

 

 

- recherche et prise de conscience du placement de la colonne vertébrale

- utilisation importante de la partie inférieur du corps selon les principes bien connus d’éducation physique utilitaire et de manutention professionnelle.

- Sensations d’accélération de la barre et contrôle psychomoteur très élaboré (intériorisation – concentration – détermination). 

 

 

Musculation : Les exercices de « musculation haltérophile » ne nouent pas les muscles, bien au contraire, car chaque répétition sera effectuée dans toute l’amplitude de l’articulation.

 

Une musculation complète + un étirement complet = musculation assouplissante

 

Cela sera à respecter dans tous les mouvements de base : développés, tirages de bras, flexions de jambes, abdominaux, etc.

Elément primordial de la musculation : la charge utilisée pour chaque exercice.

Celle-ci sera déterminée par l’entraîneur et très appréciable.

 

Compétition : Il faudra au débutant haltérophile plusieurs mois d’initiation aux mouvements olympiques et de préparation généralisée en musculation pour participer à son premier tournoi de débutants, et ce jour-là, il se retrouvera au même niveau que les haltérophiles en herbe des autres clubs de la région.

De plus il existe 8 catégories de poids de corps (de –56kg à +105kg) pour les hommes, 7 pour les femmes (-48kg à +75kg) et 3 catégories d’âge (15 ans, 18 ans, +20 ans), ce qui permet de dire qu’il concourra selon sa taille, son poids et son âge, à égalité de moyens physiques.

 

Toi aussi !

Tu peux rejoindre notre sympathique équipe et participer aux activités de notre club !

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.